Partager

Écrit par Jessica Larivée
Articles sponsorisé
17 septembre 2018

La Fromagerie Fritz Kaiser et Hector Larivée – Une collaboration au goût raffiné

La grande famille d’Hector Larivée est fière d’annoncer son tout nouveau partenariat avec la célèbre fromagerie Fritz Kaiser, membre des fromageries CDA, et l’une des premières et des plus célèbres fromageries artisanales du Québec.

C’est à Noyan, en Montérégie, située à moins de trois kilomètres de la frontière américaine, que cette célèbre entreprise fromagère a vu le jour en 1981. Aujourd’hui, ce sont 27 fromages à croûte lavée, à croûte fleurie et à croûte mixte qui font le régal de milliers d’amateurs de fromages du Québec et d’ailleurs.

 

Après avoir appris les bases de la fabrication du fromage, Fritz Kaiser constate rapidement qu’il lui sera impossible de démarrer sa propre entreprise fromagère dans sa Suisse natale puisque ce type d’entreprise est une chasse gardée réservée à des familles œuvrant dans ce domaine depuis des générations. Il émigre au Canada en 1980, déterminé à se lancer en affaires sur sa nouvelle terre d’accueil.

« J’ai fait mille métiers, au début, avant d’acheter ma ferme laitière ici, à Noyan, » explique Fritz Kaiser, fondateur et président de la célèbre entreprise. « Il existait peu de fromageries artisanales au Québec, à l’époque, sauf pour les fromages fabriqués par les Pères trappistes de l’abbaye d’Oka et par les moines bénédictins de l’Abbaye de Saint-Benoît-du-Lac. J’ai donc entrepris les premières démarches pour commencer ma propre fromagerie mais on s’est littéralement moqué de moi à la Régie. »

Malgré tout, après des débuts difficiles, Fritz Kaiser tient tête et commence la production du premier fromage qui le fera d’abord connaître dans sa région, et bientôt aux quatre coins de la province et, par la suite, bien au-delà des frontières du Québec et du Canada : le fromage de raclette.

La production de ce fromage étant saisonnière, Fritz Kaiser cherche à créer une autre variété de fromage afin de pouvoir faire rouler l’usine tout au long de l’année. Dès le début de son entreprise, il se fait un point d’honneur de ne jamais déroger du principe de base qu’il s’est fixé: faire tous les fromages sur place, depuis le lait recueilli dans les fermes laitières avoisinantes jusqu’à emballer chacun de ces fromages au cœur de sa propre usine.

Non seulement Fritz Kaiser produit, avec le temps, des fromages raffinés et des fromages de spécialité, mais il s’implique directement dans chacune des étapes de production, de la première à la dernière.

« Le fromage est un produit vivant, fait de lait de vache Jersey pur à 100 %, » tient-il à préciser. « Aucun dérivé, aucune substance de lait modifiée. Notre production est purement artisanale, complètement à l’opposé de la production en usine qui mise davantage sur le volume. Nous utilisons du lait de vache et du lait de chèvre, et tout récemment, nous avons introduit le lait de bufflonne dans la fabrication d’un nouveau fromage. »

Malgré une solide compétition avec les gros joueurs, dont Agropur, le meilleur vendeur est, encore et toujours, le fromage de raclette. Mais c’est le désormais célèbre Douanier qui a mis la fromagerie Fritz Kaiser sur la carte, après avoir été désigné Grand Champion aux Grands Prix des fromages canadiens en 2004, souligne son fondateur.

« Au fil des ans, la demande des clients a contribué à la création de nos nouveaux fromages et avec le temps, nos fromages ont peu à peu remplacé certains fromages d’importation », ajoute-t-il avec fierté. « Et tous nos fromages sont mûris et lavés sur les planches de pin. »

Outre la raclette et le Douanier, les fromages qui recueillent la faveur du public sont l’Empereur, le Saint-Paulin et tout récemment, le Noyan, sans oublier le petit dernier, le Sœur Angèle.

La sécurité alimentaire est l’une des grandes préoccupations de l’entreprise, qui répond aux plus hautes normes de l’industrie alimentaire. De plus, la fromagerie Fritz Kaiser exerce une traçabilité de l’ensemble de ses produits à 100 % ainsi qu’un contrôle absolu des rappels, le cas échéant.

Les valeurs mises de l’avant par le fondateur et propriétaire de la célèbre fromagerie définissent son entreprise comme une grande famille qui fabrique et offre des produits de qualité, qui crée des emplois dans la région tout en s’impliquant activement dans sa communauté par l’entremise de commandites lors d’événements locaux ou régionaux.

Le partenariat avec Hector Larivée est le début d’une collaboration qui s’annonce des plus prometteuses. Grâce à son réseau de distribution desservant un vaste territoire au Québec, dans une partie des provinces maritimes et de l’est ontarien, il sera désormais possible de commercialiser tous les fromages de Fritz Kaiser à la mesure de sa production.

Hector Larivée distribue jusqu’à sept jours sur sept et offre un service de distribution viable en donnant accès à un grand nombre de restaurants de type « nappe blanche », service qu’une entreprise de fromages artisanaux n’est pas vraiment en mesure de réaliser par elle-même.

« La fromagerie Fritz Kaiser est connue, reconnue et renommée, » explique Daniel Allard, président des Fromages CDA, qui veille à la commercialisation d’un grand nombre de fromageries artisanales du Québec. « La mise en place de nouveaux créneaux est essentielle pour réussir dans l’industrie alimentaire. Depuis quelques années, on remarque une tendance : les gens aiment et achètent une histoire, plus qu’un produit et quand on achète un fromage d’ici, on encourage une entreprise de chez nous. »